A vous le relais : Damien Bisetti

A 51 ans, Damien Bisetti peut être fier de la place qu’il occupe sur la scène du cyclisme. Membre fondateur du BMX Club Genève, propriétaire du magasin de vélos Vélosophe Road et Fixie Shop à Chambésy et créateur de la fameuse et incontournable bière Vélosophe, qui étanche la soif de milliers de cyclistes, y compris celle des coureurs de l’Astana Pro Team, ce restaurateur genevois (et oui, c’est aussi lui qui est à la tête du restaurant Le Reposoir à Chambésy) a également mis sur pied, il y a maintenant une année, une équipe amateur de cyclistes prenant part à des courses cyclosportives. Impressionnés par sa détermination et son investissement dans notre sport, nous sommes allés interroger Le Parrain du cyclisme.

Damien, aujourd’hui avec un magasin de vélos, une bière que l’on ne présente plus, une huile d’olive portant le même nom et une équipe amateur, comment est-tu arrivé en premier lieu dans l’univers de la petite reine ?

Disons que j’y suis né, mon père et mon grand–père étaient déjà dans cet univers pour évoluer au sein du club de la Pédale des Eaux-Vives. Très tôt j’ai été attiré par le vélo et la liberté qu’il procure. Au début des années 80 il y a le BMX qui est arrivé en Europe et j’ai vite été passionné par ce sport et son univers et j’ai d’ailleurs fait de même avec le VTT en achetant mon 1er bike en 1983 ! Dans les deux domaines, déjà à l’époque,  j’ai participé à de nombreuses compétitions tel que les championnats Suisse et Monde.

© Instagram Velosophe Cyclist Beer

Avec Vélosophe, c’est bien plus qu’une simple bière que tu as réussi à créer, mais une communauté toute entière regroupant des cyclistes de tout niveau – allant des pros de chez Astana aux sportifs du dimanche. Cette convivialité reflète-t-elle l’image que tu as du cyclisme ?

Je suis content que tu relèves ce point, car entre le vélo et la bière il y a un point commun, le côté populaire ! Tout le monde peut rouler ou boire une bière et ceci pratiquement dans le monde entier. Disons que pour les deux il y a des passions, fortes, qui en découlent ! De plus ce sont deux activités qui sont tellement cool à partager entre copains. Donc oui pour moi le vélo et après la bière doivent transpirer le partage et la convivialité. De plus, qui n’a pas ressenti ce sentiment de liberté que nous procure le vélo lors de la descente d’un col ou tout simplement en se rendant au travail en slalomant entre les voitures et ceci peu importe le niveau physique, l’âge ou la classe sociale !

© Instagram Velosophe Cyclist Beer

Le nombre de participants aux cyclosportives est en augmentation constante avec de plus en plus de coureurs se tournant vers celles-ci. Ton équipe, la Vélosophe & Heroïn Cycling Brigade est sponsorisée par des marques de prestige telles que Heroïn et Rapha, qui misent sur le cyclisme amateur. A ton avis, qu’est-ce qui explique cet intérêt de plus en plus important pour le cyclosport ?

On revient sur le fait que c’est un sport assez facile d’accès, qui, sauf chute, n’est pas traumatisant , il y a donc un grand nombre de personnes qui se mettent à rouler car cela fait du bien à leur santé et à leur tête ! Les marques de renom commencent à le comprendre en investissant dans le milieu cyclo car, finalement, c’est à cet endroit que se trouve leur clientèle.

© Instagram Velosophe Cycling Brigade

Toi qui est totalement immergé dans le monde du cyclisme, quel est ton avis à propos des femmes dans le sport ? As-tu perçu un changement au cours des dernières années quant au nombre de femmes s’adonnant à la pratique du vélo ? Pourquoi cette différence ?

Disons que depuis 2/3 ans on voit de plus en plus de filles sur nos routes et c’est tant mieux. Certaines ont un sacré niveau et une plus grande détermination que pas mal de gars. Je vois bien cette évolution lors des Velosophe Cool Ride, nous avons toujours quelques filles, pas encore assez, mais leur nombre augmente. Cela donne un petit coup de fouet au monde du vélo qui est resté assez macho, faut le dire.

Finalement, parles-nous un peu de tes projets sportifs pour 2019…

Avec l’équipe VHCB nous allons faire les principales cyclos tels que l’Etape du Tour, La Marmotte Valais, La Schleck etc avec de belles ambitions de podiums pour Céline Egger, Geoffrey Lucat et Maxime Galetti. De mon côté, je désire être plus présent sur les évènements et cyclos où la bière Vélosophe est proposée car c’est important de voir comment les gens consomment et réagissent face à celle-ci et puis surtout continuer à rouler avec des gens de tous horizons, sur routes, chemins, montagnes, vélodrome etc etc !

© Instagram Velosophe Cyclist Beer

Propos recueillis par Kelly Grilo

A vous le relais

Plus que tout, Cycliste.ch est une communauté regroupant les cyclistes de Suisse Romande ayant une même passion : la petite reine. C’est pourquoi une fois par mois nous passerons le relais à l’un d’entre vous pour qu’il s’exprime sur sa pratique, ses motivations et ses expériences. Ne soyez pas timides quand on viendra sonner à votre porte 😉 Voir tous les articles