Trois conseils pour bien utiliser son home trainer

Comme beaucoup, vous êtes peut-être remontés ces jours sur votre home trainer avec l’arrivée des premiers frimas. Il est toujours un peu difficile de s’y remettre surtout à la fin d’un bel automne qui a permis de nous réconcilier un tant soit peu avec 2021 et la météo londonienne de ses premiers mois.

Dur, dur donc de se motiver à nouveau à pédaler sans avancer et à transpirer sans être rafraîchi par la brise…en plus, souvent, pour une même intensité, la sensation d’effort sur home trainer est supérieure à celle ressentie en extérieur. La tentation de trouver la coupe déjà presque pleine avant même d’avoir franchi un nouveau niveau Zwift n’est pas loin !

Pas de panique : on vous donne trois tuyaux pour adoucir votre relation tumultueuse avec votre destrier hivernal.

Bien s’hydrater pour une séance optimale

L’hydratation est un facteur important et affecte les performances cyclistes. Les paramètres de performance tels que la fréquence cardiaque, le volume plasmatique ou la VO2max sont impactés par les niveaux d’hydratation à l’effort, en particulier pendant les séances indoor car la perte de sueur est souvent importante. Il est donc primordial d’être attentif à ce point pendant vos sessions en intérieur.

Si vous ne faites pas entièrement confiance à votre sens de la soif, essayez de boire 700ml à 800ml par heure de selle en privilégiant une boisson fournie en électrolytes. C’est généralement suffisant pour maintenir votre corps hydraté et compenser les pertes hydriques, sans surcharger votre estomac.

Rester au frais avec une bonne ventilation

Un deuxième élément important – en lien avec la question de la déshydratation – est le stress dû à la chaleur qui est également un facteur limitant les performances cyclistes. Cela entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque, de la température corporelle centrale et du lactate sanguin, ce qui signifie que le stress thermique est en corrélation négative avec la production de puissance. Les séances effectuées sur home trainer ont donc un potentiel élevé de stress thermique en raison de l’augmentation de la température de l’air de la pièce et de l’absence de ventilation induite par la vitesse de déplacement.

S’équiper d’un ventilateur efficace et suffisamment puissant est le meilleur moyen pour parvenir à rester bien ventilé, abaisser sa température corporelle et diminuer la transpiration. La brise artificielle ainsi créée sera un bienfait physique et mental au cours de vos kilomètres virtuels. L’investissement en vaut la chandelle !

Passer le temps…

On a vite fait de trouver le temps longuet en pédalant de manière statique : pas de paysage qui défilent, de couleurs qui changent, de nuages qui menacent, ni d’automobilistes qui coupent la route…bref, soporifique.

Heureusement, les smart trainer actuels et les applications maintenant nombreuses qui permettent de pédaler sur des itinéraires virtuels, ont rendu les séances indoor bien plus sexy qu’il y a quelques années. N’hésitez pas à tester différents programmes pour vaincre la routine : Rouvy, RGT ou BKool changent de Zwift par exemple. Et une course ou un social ride sur ces plateformes peuvent aussi pimenter votre pensum habituel.

Cependant, les bonnes vieilles méthodes restent également très efficaces pour s’aider à ne pas trop compter les minutes : musique, vidéo ou mix des deux, les combinaisons sont presque infinies. L’une d’elles, très efficace à mon sens, réside à se repasser les trois derniers kilomètres du championnat du monde de Duitama en 1995 avec les Walkyries de Wagner en fond sonore.

Tout bien pensé, l’intersaison et ses entraînement indoor ne s’annonce pas trop mal, non ?

Si vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire, Vélo Perfection vous met quelques séances d’entraînement pour smart trainer à disposition pour démarrer votre hiver !

Créez votre compte TrainingPeaks basic sur trainingpeaks.com et activez ensuite le lien suivant pour recevoir les séances:
https://home.trainingpeaks.com/attachtocoach?sharedKey=UZZ3WXI3PRB24

guillaume_bourgeois_velo_perfection

Guillaume Bourgeois – Vélo Perfection

Fondateur de Velo Perfection, une entreprise spécialisée dans l’optimisation de la performance à Aubonne et Genève, Guillaume Bourgeois s’occupe des études posturales de plusieurs cyclistes romands dont certains professionnels. Il est spécialisé dans les études posturales, les plans d’entrainement et le suivi d’athlète.-> Voir tous ses articles

X