Les mondiaux de VTT Marathon : Ce que l’on ne vous a pas dit

© https://www.bike-graechen.ch/galerie.php

« Dis Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ? » « La même chose que chaque nuit, Minus, tenter de conquérir le MONDE. » Non, en fait c’était de jour, à Grächen. Pas le monde, seulement une course de VTT XC marathon. Mais, entre nous… les chances de succès étaient autant élevées que celle de « Pinky and the Brain » dans le dessin animé de Warner Bros. #t’esungamin si tu ne connais pas ce chef d’œuvre.

© https://www.bike-graechen.ch/galerie.php

Le mondial de VTT marathon c’est la réunion des meilleurs spécialistes de la discipline avec l’ajout de quelques troubles fêtes qui viennent du cross-country olympique. Un athlète qui termine dans les 20 premiers d’une course UCI World séries, en Suisse ou à Pétaouchnock, valide son ticket. 182 coureurs engagés. Le classement mondial détermine l’attribution des dossards et la position sur la ligne de départ. Numéro 21, jusqu’ici tout va bien.

En connaissant assez bien le milieu, les coureurs et mon profil de puissance record, je me voyais bien terminer autour de la 50ème place.  J’annonçais Leonardo Paez vainqueur et l’ours tout juste dans le top15. Va falloir songer à développer une version de montainbiking manager parce que j’aurais clairement moins bouffé de poussière dans mon canap’ que sur les sentiers haut-valaisans. Ma tortue Ninja préférée avec un maillot arc-en-ciel… Là aussi, on touche à un mythe de mon enfance !

© https://www.bike-graechen.ch/galerie.php

On s’attendait à un départ ultra rapide et on en a eu pour notre argent (comprenez par-là, les 200.- déboursés pour acheter notre tenue nationale Assos et 33.- pour les frais d’inscription).  Avec une telle densité il n’y a pas vraiment moyen de se gérer, alors tôt ou tard, on sait qu’on va morfler. On passe la journée à se dandiner dans les bosses, snifer de la poussière en descente en tentant d’éviter le précipice. Bon sang, faut avouer que le dénivelé négatif était grandiose. Du jamais vu sur une épreuve marathon.

Quand t’es au bout du farte et que ton souhait le plus cher est de passer la « finish line » pour terminer le massacre, une petite crevaison histoire de te remettre à l’ordre et de perdre 2-3 places. Je ne suis déjà pas tant bon sprinteur mais avec 0.7bar dans le pneu ça sautille un peu. Adieu la place de meilleur romand sur la ligne…

Voilà à quoi cela ressemble, un mondial de VTT XC marathon. Bon c’est aussi une belle fête du vélo qui met en avant tout une région. Le Valais est une terre de cyclisme, sur route comme en VTT. La diffusion live de la course aura probablement donné envie à certains de découvrir ces magnifiques «single trails » et les paysages grandioses de notre canton. C’est également une occasion qui est donnée à de bons amateurs de bombarder les réseaux sociaux de selfies en maillot national et d’avoir quelques lignes dans le journal. Top 20, top 50, ou top 140, seules les médailles comptent.

Alors au fond, n’est-ce pas 233.- bien investis ?

© https://www.bike-graechen.ch/galerie.php

Texte d’Arnaud Rapillard

La Chronique de Rapi

Rapi, de son vrai nom Arnaud Rapillard, c’est l’une des personnalités les plus appréciées du sport valaisan, que ce soit pour son humour, ses connaissances techniques ou encore ses incroyables exploits sportifs. Récits de courses, tests matériels ou conseils d’entraînement, vous pourrez compter sur sa chronique pour répondre à toutes vos questions ou tout du moins vous faire rire un bon coup.

X