La belle équipe

Team cycliste.ch à la Haute Route

Ce week end, j’ai eu la chance et le plaisir de participer à la Haute Route Crans-Montana au sein du team que nous avons monté avec cycliste.ch. S’engager dans ce challenge à l’époque où l’on vit, c’était un pari un peu fou que 6 cyclistes romands d’horizons différents ont relevé. Ils se sont engagés, ils se sont entraînés pendant des mois dans l’incertitude pour vivre cette expérience collective. Et ils l’ont fait.

Pendant l’événement, je me suis concentré sur les résultats de chacun dans le maigre compte rendu quotidien que je parvenais à rédiger avant de m’endormir sur le clavier de mon ordinateur, vaincu par la fatigue de l’étape. Dans cet article, j’aimerais parler de la dimension humaine de notre aventure, qui, pour moi en tout cas, transcende tout le reste. En trois jours, j’ai appris à connaître des gens formidables.

Comme Steve Morabito. Tout le monde connaît le coureur professionnel et son palmarès. Pendant la Haute Route, nous avons découvert l’homme. Sympathique, prévenant, jamais avare de conseils. En quelques conversations autour d’un plat de pâtes ou de la raclette servie lors de la remise des prix, il a partagé tant de souvenirs de sa vie dans le peloton… et ses secrets d’entraînement. Et grâce à lui, l’équipe a pu fièrement arborer une magnifique tenue ALÉ, un partenariat qui ne fait certainement que débuter.

Gioia Simon a séduit le jury du concours que nous avons organisé avec la Haute Route et Ruffaut Cycling System. C’est elle qui a gagné un dossard au sein de l’équipe cycliste.ch et sa spontanéité a illuminé ces trois jours. Au départ, à l’arrivée, pendant les moments les plus durs… on ne voyait que son sourire. Bravo Gioia, c’est comme cela que je m’imagine la communauté cycliste.ch!

Pendant les étapes, nous avons peu vu Guillaume Bourgeois, recrue de dernière minute dans le team. Non pas qu’il se cachait. Simplement, il s’isolait à l’avant, loin de nous autres, simples mortels. Il a dominé cette Haute Route de la tête et des épaules et c’est le soir que nous le retrouvions, revêtu de son maillot de leader qu’il venait de recevoir sur le podium protocolaire. Un athlète de haut niveau, fondateur de Vélo Perfection et un pilier de la communauté cycliste.ch puisque c’est lui qui a géré le site pendant plusieurs années.

Ensuite, il y a Corinne Waridel. “J’aimerais faire dans le top 10” avait-elle timidement murmuré quand je lui avais demandé quelles étaient ses ambitions. Au départ de la première étape, je me suis proposé pour la soutenir dans la poursuite de son objectif. Un job qui s’est avéré bien plus intensif que je ne m’imaginais: plus la pente était raide, plus elle était à l’aise (pas moi). Dans le Sanetsch, j’ai remercié l’hiver rigoureux qui a empêché d’ouvrir les 3 derniers kilomètres du col car je ne sais pas si j’aurais pu lui être d’une grande aide jusqu’au sommet. Et à l’arrivée, surprise: elle s’est emparée du maillot de leader pour quelques secondes! La bagarre avec ses concurrentes Sophie Herzog et Barbara Alpen a été magnifique jusqu’au bout, tout comme l’ambiance qui régnait entre elles. Au départ, au sommet des montées, lors des secteurs neutralisés et à l’arrivée, elles discutaient et rigolaient. Lorsque le chrono tournait, elle se livraient à une bagarre sans merci. Nous autres mâles aurions quelques leçons à apprendre de la part des femmes! En tous les cas, chapeau Corinne: tu as bien mérité ta victoire.

Régionale de l’étape, Nathalie Monnier du team Passione Sportiva nous a bien aidé avec sa connaissance du terrain. Et au guidon de son beau vélo Bianchi à la couleur reconnaissable entre toutes, elle a assuré. Championne d’Instagram, elle a aussi passablement alimenté les stories sur le compte de cycliste.ch . Je devrais prendre des cours auprès d’elle 😉 

Et finalement, il y avait un clown dans l’équipe. Non, pas seulement parce que Casimir Gabioud n’était jamais avare de plaisanteries lorsque nous nous retrouvions. En fait, c’est son métier. Si, si. Pour la Haute Route, il a laissé son nez rouge à la maison et il a parfaitement atteint son objectif: passer la ligne d’arrivée, après quelques mois compliqués qui l’ont passablement freiné dans son entraînement. Et ce tout en tournant des vidéos pour son canal YouTube Valais Cyclisme, que je vous recommande instamment de suivre si vous aimez rire et découvrir de nouveaux endroits à vélo!

Merci le team cycliste.ch, vous êtes formidables… je ressors de cette aventure avec des amitiés nouvelles ou renforcées et c’est ça le plus important dans l’histoire. Il y a aussi tous les autres membres de la grande famille de la Haute Route: les autres concurrents, avec qui nous avons partagé nos moments de galère et la joie de passer la ligne d’arrivée. Pierre et Loïc de Ruffaut Cycling System, toujours là pour nous encourager et nous donner des conseils. Le staff d’organisation, professionnel jusqu’au bout des doigts. 

Car la Haute Route, c’est un univers parfaitement bien rôdé où l’on vit une course par étape comme les pros: service neutre Mavic, motards de sécurité, village des partenaires, massage à l’arrivée, cérémonie protocolaire quotidienne… et un speaker fantastique, Fergus, qui sait redonner le sourire à chacun, quel que soit son état au moment de franchir la ligne d’arrivée. 

Et maintenant? J’espère qu’il y a aura une suite, que cette première expérience avec le team cycliste.ch sera suivie de plein d’autres. Car vivre un événement comme la Haute Route avec une équipe rajoute une dimension extraordinaire au challenge personnel que représente la participation à une épreuve cyclosportive.

A bientôt sur la route!

Alain

Alain Rumpf

Cycliste passionné depuis plus de 35 ans, Alain Rumpf est bien connu sur les réseaux sociaux grâce à son compte « A Swiss with a Pulse » qui compte plus de 13’000 followers.

Dans une précédente vie, il a été coureur cycliste Elite et a travaillé 20 ans pour l’Union Cycliste Internationale. En 2014, il décide de quitter le confort d’un bureau pour devenir guide, photographe, rédacteur et consultant. Il collabore avec Suisse Tourisme, Haute Route, Scott, Apidura, Alpes Vaudoises, Strava, Vélo Magazine, Chasing Cancellara et bien d’autres. Il dirige le site Switchback, un guide du vélo de route et du gravel dans les Alpes et au-delà. Découvrez ses projets sur son site www.aswisswithapulse.com et tous ses articles sur cycliste.ch.

X