Champex-Lac: la base idéale pour les cyclistes au Pays du Saint Bernard

Passionné de vélo et fondateur de l’équipe professionnelle IAM Cycling, Michel Thétaz ne s’y est pas trompé: en ouvrant son hôtel Au Club Alpin dans le cadre enchanteur de Champex-Lac, il a créé la base idéale pour explorer les plus belles routes de la région.

Et des belles routes, il y en a! La sélection a été difficile, mais voici nos 5 sorties favorites dans le Pays du Saint Bernard et alentours. Grands cols, barrages, grimpées méconnues: tous les ingrédients sont réunis pour un séjour magnifique à Champex-Lac.

Col des Planches et Col du Lein

Cette boucle enchaîne deux cols peu connus à l’écart du trafic: vous commencez par le Col du Lein par Vollèges, qui culmine à 1623 mètres. Au sommet, le goudron fait place à du gravel bien tassé sur quelques centaines de mètres, parfaitement négociable avec un vélo de route.

Une longue descente vous amène dans la vallée du Rhône, que vous descendez jusqu’à Martigny par de petites routes tranquilles. C’est le moment de vous ravitailler car la deuxième ascension débute, et elle est ardue: les premières rampes du Col des Planches dépassent allègrement les 10% et cela ne se calme pas vraiment jusqu’au sommet situé à 1411 mètres, où vous accueille une superbe forêt de mélèzes. La descente vous ramène à Sembrancher et vous remontez ensuite à Champex-Lac par les Valettes. 

Avec plus de 2800m de dénivelé, cette boucle est exigeante. Si vous cherchez une sortie plus facile, vous pouvez choisir d’escalader seulement le Col du Lein ou le Col des Planches:

Barrage de Mauvoisin

Le deuxième plus haut barrage voûte du monde est perché au sommet d’une superbe montée au départ du Châble, que l’on rejoint aisément depuis Champex-Lac par Orsières et Sembrancher. 18km d’ascension sur une pente tantôt douce, tantôt plus exigeante avec des vues magnifiques. C’est le final de la célèbre course de côte Martigny-Mauvoisin qui se dispute depuis plus de 50 ans.

Au sommet situé à une altitude de 1850 mètres, reprenez des forces au restaurant et admirez l’imposant barrage de 247 mètres de haut. Le retour se fait par la même route jusqu’à Sembrancher. Vous remontez ensuite à Champex-Lac par Les Valettes, une route qui accueille chaque année le IAM Champex Challenge.

Croix de Coeur

Croix de Coeur

C’est au sommet du col de la Croix de Coeur (2173 mètres) qu’est jugée l’arrivée du Tour des Stations, événement majeur du calendrier européen des cyclosportives. On peut escalader ce géant du Valais au départ de Champex en descendant à Martigny puis en longeant le Rhône jusqu’à Aproz.

L’ascension vous mène en direction de Nendaz mais vous obliquez rapidement en direction d’Isérables puis La Tzoumaz, par une très belle route qui surplombe la vallée du Rhône. Les 8 derniers kilomètres de la montée se font sur une route étroite qui serpente à travers la forêt puis les pâturages. 

Vous descendez ensuite sur Verbier, qui a accueilli une arrivée d’étape du Tour de France en 2009, et poursuivez jusqu’à Sembrancher où vous remontez à Champex-Lac par Orsières. Avec 106km et plus de 2600m de dénivelé, c’est une boucle difficile mais magnifique.

Grand Saint-Bernard

Troisième plus haut col routier de Suisse avec ses 2469 mètres, le Grand Saint Bernard se situe à 35km de Champex-Lac en passant par Orsières. La circulation peut être intense jusqu’à l’entrée du tunnel (km 29), préférez donc la basse saison pour vous lancer à l’assaut de ce col dont les 6 derniers kilomètres sont superbes. 

Au sommet, passez la frontières pour déguster un plat de pâtes ou savourer un véritable café italien. Le retour se fait par la même route que l’aller. 

Barrage d’Emosson

Barrage d'Emosson Col de la Gueulaz

Avec ses plus de 3400 mètres de dénivelé, la sortie vers le splendide barrage d’Emosson est pour les grimpeurs. 

Après la descente en direction de Martigny, vous montez vers le col de la Forclaz (1527 mètres) en évitant largement la route principale. Au col, changement de paysage : on entre dans la paisible vallée du Trient et l’on découvre une vue à couper le souffle sur les glaciers et les sommets environnants. On descend vers le village de Trient puis on rejoint Finhaut, haut lieu du tourisme alpin au début du 20ème siècle.

Dès la sortie de Finhaut, la chaussée devient plus étroite et les lacets se succèdent. La pente oscille entre 8 et 11%. Des panneaux kilométriques aux couleurs du Tour de France et des inscriptions délavées sur la route rappellent que la Grande Boucle a emprunté cette route en 2016. Au loin, le Mont Blanc est bien visible par beau temps. On atteint le sommet à 1960m après une ascension de 10 km où l’on rencontre peu de trafic: la montée est un cul-de-sac.

On redescend par où l’on est venu. La remontée sur le Col de la Forclaz est courte et la descente vers Martigny est un pur plaisir. Le retour à Champex-Lac par les Valettes, lui, vous fera osciller entre souffrance et délectation.

Vous pouvez vous épargner 400m de dénivelé en prenant le train de Martigny à Orsières et en rejoignant ensuite Champex-Lac à vélo. 

Vous l’aurez compris, Champex-Lac constitue un point de départ privilégié pour gravir les nombreux cols de la région! 

L’hôtel Au Club Alpin vous y accueille pour organiser votre séjour sur place. Il représente aussi une base parfaite pour réaliser le tour du Mont-Blanc ou pour participer au Tour des Stations, dont le départ est donné au Châble. Cliquez ici pour retrouver toutes les infos sur l’hôtel.

Vous retrouverez toutes ces sorties dans la collection komoot que nous avons créée:

cycliste.ch

Réunir les pratiquants romands du cyclisme autour d’une passion commune, vous apporter les dernières nouvelles du cyclosport, essayer du matériel avant de vous le suggérer, partager des récits inspirants, vous proposer des idées d’itinéraires, vous faire profiter d’offres exclusives: telle est la vocation de cycliste.ch, une plateforme gérée par des passionnés pour des passionnés.

X