Le col de la Croix déroule le tapis rouge pour les cyclistes

Vous l’avez peut-être déjà remarqué: des panneaux kilométriques à l’attention des cyclistes ont été posés à la fin de l’été dernier sur le versant sud du Col de la Croix. Cette pratique largement répandue en France est encore peu courante en Suisse, à l’exception du Valais (voir notre article paru l’an dernier).

Il faut donc saluer l’initiative de la CITAV (Communauté d’Intérêt Touristique des Alpes Vaudoises), qui travaille d’arrache-pied pour promouvoir la pratique du vélo dans cette magnifique région.

Chaque panneau détaille la distance au col, l’altitude et le pourcentage moyen du prochain kilomètre. Des informations bienvenues pour gérer son effort sur cette ascension impressionnante: avec plus de 23 km et 1350 mètres de dénivelé, elle surpasse ainsi des géants comme le redoutable versant valaisan du Nufenen!

Mais la fonction de ces panneaux ne s’arrête pas là. Pour les cyclistes, c’est aussi un signal clair qu’ils sont les bienvenus dans la région. Et pour les autres usagers de la route, c’est un rappel qu’ils vont y rencontrer des vélos. Une manière douce d’encourager chacun à partager la route, en somme.

Panneau sur le Col de la Croix
Des informations utiles et un signal clair que les cyclistes sont bienvenus!

Le balisage a été posé sur le versant sud du Col de la Croix, au départ de Bex. C’est la voie la plus agréable pour rejoindre le col, loin du trafic qui se concentre sur la route entre Ollon et Villars. Mais il se murmure que le promoteurs du tourisme à vélo dans Alpes vaudoises ne s’arrêteront pas là. Quel sera le prochain col balisé? Les paris sont ouverts!

En attendant, vous pouvez escalader le Col de la Croix en faisant la boucle classique des Alpes vaudoises à retrouver dans notre rubrique Itinéraires.

Panneau Col de la Croix
La route est encore longue quand on traverse le charmant village de Gryon

Été 2022: des travaux de réfection sur le bas de la montée

Jusqu’au 30 septembre, la portion de route dans les vignes entre Le Chêne et Fenalet est fermée à la circulation. Des travaux lourds de réfection sont entrepris et le passage est impossible, même à pied.

Quelles sont les alternatives offertes aux cyclistes? Il y en a plusieurs:

1. Un raccourci dans les vignes. C’est la déviation officielle du réseau SuisseMobile. Elle commence par une centaine de mètres à pied sur un chemin en herbe très raide, qui fait ensuite place à une étroite route bitumée légèrement moins pentue. La plupart des cyclistes devront néanmoins poursuivre à pied jusqu’à l’entrée de Fenalet (total: 300 mètres).

Si vous êtes OK avec un peu de marche dans vos chaussures de vélo, cette déviation est acceptable. Si vous ne voulez pas abîmer vos S-Works blanches à 400 balles, il vaut mieux considérer les options ci-dessous!

Le début du chantier (infranchissable) et à droite, le raccourci officiel à travers les vignes

2. Le passage par les Plans-sur-Bex, qui représente un détour d’environ 5km. C’est ce que nous recommandons. On remonte le vallon ombragé de l’Avançon jusqu’au village des Plans, puis on rejoint Gryon par une jolie route forestière. Il y a un passage raide en arrivant aux Plans, mais il n’est pas plus difficile que le début de la montée habituelle par Le Chêne.

3. La déviation mise en place pour le trafic automobile local. Il s’agit d’un chemin TRÈS raide à travers les vignes par le chemin des Vélaires. Le KOM est détenu par Christoph Sauser qui est monté ce segment de 720 mètres à 19.3% en 4’24 à la vitesse supersonique de 9.8km/h, ce qui a nécessité une puissance moyenne de 468 watts. Conclusion: à déconseiller si vous n’êtes pas un(e) athlète de niveau mondial! En plus la circulation est alternée et la route est si étroite qu’il est impossible à un vélo de croiser une voiture si vous ne respectez pas l’horaire prescrit.

4. Nous déconseillons la montée par la route principale Ollon-Villars. Le trafic y est constant et la chaussée est simplement trop étroite pour permettre une cohabitation agréable entre les voitures et les cyclistes. Cela devient même franchement dangereux lorsqu’on est confronté à la minorité d’automobilistes si impatients qu’ils entreprennent des dépassements sans se soucier des cyclistes qui arrivent en sens inverse…

Si vous venez depuis Aigle et que vous ne voulez pas passer par Gryon, préférez la montée par Panex, Plambuit et les Ecovets qui débute à la sortie d’Ollon. La route, raide par endroits, est tranquille et offre des vues inédites sur Leysin et la Tour d’Aï.

A la descente, nous conseillons de passer par les Plans-sur-Bex ou Les Ecovets / Plambuit / Panex. Attention avec l’option 3 ci-dessus, il faut absolument respecter l’horaire et avoir de très bons freins.

La jolie montée par les Plans-sur-Bex

cycliste.ch

Réunir les pratiquants romands du cyclisme autour d’une passion commune, vous apporter les dernières nouvelles du cyclosport, essayer du matériel avant de vous le suggérer, partager des récits inspirants, vous proposer des idées d’itinéraires, vous faire profiter d’offres exclusives: telle est la vocation de cycliste.ch, une plateforme gérée par des passionnés pour des passionnés.

X