Gravel Verzasca 19

A la découverte du Val Verzasca

0

Kilomètres

0

Dénivelé

0

Heures

Distance : 30 kilomètres
Dénivelé : 620+
Durée: Entre 1.5 et 2.5 heures
Difficulté : ★☆☆☆☆
Revêtement : 13 km bitume, 17 km gravel
Trafic: Très faible, fréquenté par les randonneurs mais les cheminements sont séparés à plusieurs endroits, le trafic est important sur les secteurs de route.
Créé par : Etienne Jacquemet

Vacances à vélo et sorties guidées avec A Swiss With A Pulse

Vanté pour son côté encore sauvage et brut, le Val Verzasca est un bon résumé du Tessin : Des montagnes aux pentes abruptes, des torrents aux eaux cristallines et agitées, une architecture de pierre unique en son genre et des produits du terroir succulents !

Je propose le départ de la balade à Lavertezzo pour plusieurs raisons : Si vous partez tôt, il n’y aura encore que peu de touristes et vous pourrez profiter du fameux Ponte dei Salti, reconstruction (1960) d’un pont datant de l’époque médiévale partiellement détruit en 1868 et monument phare de la vallée. De ce fait, il y a un grand nombre de places de parking et un arrêt de bus.

La montée jusqu’à Brione, départ officiel de l’itinéraire N°399 de Suisse Mobile, se fait sur la route, de quoi se mettre en jambe et profiter de quelques points de vues sur la Verzasca. Ne levez pas trop longtemps la tête, la route est très fréquentée par les voitures, vans et autres camping-cars : cet accès est l’unique voie carrossable menant au fond de la Vallée.

Le départ de l’itinéraire 399 est atteint après un peu moins de 5,5km, juste avant Brione. Depuis un parking, un pont nous invite à passer en rive gauche du torrent et l’aventure peut enfin commencer.

Je ne vais volontairement pas trop décrire le tracé. Il est techniquement très facile et assez court (9km aller, pareil pour le retour). La première caractéristique nous permet de lever les yeux régulièrement pour admirer les montagnes, mais aussi les hameaux et la rivière. Quelques sections en deuxième partie de parcours sont plus techniques avec des gros cailloux sur le chemin, mais rien de compliqué dans l’ensemble. Quelques portions permettent de belles relances pour les joueurs, pendant l’aller comme le retour.

Arrivés à Sonogno, je vous suggère fortement de vous arrêter environ au km 14, sur la Strada dei Casèll, il y a une excellente fromagerie d’aplage sur votre droite. De quoi se requinquer avant d’entamer la descente. Si le fromage ne vous attire pas, plusieurs petites échoppes vendent boissons, gâteaux et glaces dans le village même. Sonogno est un magnifique témoin de la structure des villages et de l’architecture des maisons du Val Verzasca, avec un centre remarquablement bien conservé. Il abrite notamment un musée (Musée de Verzasca) qui présente la vie à l’époque dans la vallée ainsi que son artisanat.

Avant le retour, au rayon des alternatives, il est tout-à-fait imaginable de pousser l’exploration plus loin dans les deux vallons qui succèdent depuis Sonogno, soit le Val Redorta ou le Val Vegorness. Vous trouverez même des panneaux d’indications VTT depuis le village.

La descente se fait par le même chemin, sauf à deux endroits :

Le premier au niveau du pont qui relie Frasco, après 17,5 kilomètres, où je vous suggère de rester en rive droite. Tout n’est pas roulant, mais cela permet de changer un peu de l’aller, même si vous devrez marcher à côté de votre vélo, voirr le porter à certains endroits. On reprend la trace initiale au pont de la route cantonale un kilomètre plus loin.

La deuxième section que je vous propose est un peu plus aventureuse : Traverser la Verzasca sur votre monture ! Après le pont du km 22, opérez un virage à 90° sur la piste sur votre droite et suivez-là jusqu’à un gué. Prévu pour les machines agricoles, l’eau (lors de ma sortie) n’était profonde que d’une vingtaine de centimètres sur toute sa largeur. J’avoue avoir posé le pied 2 fois, suffisamment longtemps pour avoir les pieds trempés, mais c’est un bel effort, assez original pour le coup. On retrouve la trace au départ de l’itinéraire Suisse Mobile.

La fin de l’itinéraire suit la route cantonale jusqu’à Lavertezzo, où vous saurez être arrivés par l’amoncellement de touristes sur et autour du Ponte dei Salti.

Conclusion :

Excellente découverte qui permet de voir le Tessin dans toute sa splendeur, peu importe la saison à laquelle vous vous y rendez. Les plus aguerris rajouteront des kilomètres en partant du bas de la vallée, mais le cœur du Val Verzasca est (encore) un joyau de nature à découvrir sans tarder !

Bonne route !

Conseils d’Etienne:

  • Pneus : entre 35 et 40mm selon le confort voulu
  • Rapport : Fais avec un monoplateau de 38 et une cassette 11-46
  • Eau et se restaurer: On trouve à manger et à boire à Lavertezzo, Brione et Sonogno

Télécharger l’itinéraire

icone_gpx
icone_kml
bikemap_icone
howto_icone

Galerie

Photo de profil Etienne Jacquemet

ITINÉRAIRE CRÉÉ PAR ETIENNE JACQUEMET

Etienne est un passionné. Il voit le vélo comme un outil sportif de découverte sans fin. Tous les chemins sont bons pour rallier son travail, partir en vacances ou se perdre dans la nature. D’un naturel bon-vivant, un bon plat ou une bonne bière sont également des excuses pour sortir sa bicyclette. La découverte récente du bikepacking et du gravel le replonge dans ses années de scoutisme, où l’aventure (souvent à vélo) était toujours au rendez-vous. C’est d’ailleurs cette dernière discipline qu’il vous propose de découvrir. Car créer de nouveaux itinéraires et jouer les défricheurs, c’est sa nouvelle marotte. Alors munissez-vous de vos pneus de 35 (minimum) et suivez ses traces, là où le vélo de route s’arrête…

Compte Instagram: @objectif2roues

Cliquez ici pour accéder à la liste complète des itinéraires.

X