Tour des Horlogers La Chaux de Fonds

Tour des horlogers

0

Kilomètres

0

Dénivelé

0

Heures

Distance : 79 kilomètres
Dénivelé : 1720 mD+
Durée: 3-4 heures
Difficulté : ★★☆☆☆
Revêtement : 100% route
Trafic: dense sur 500m, quasi nul autrement
Créé par : Adrien Thuillard

Vacances à vélo et sorties guidées avec A Swiss With A Pulse

Label UNESCO → Ok
Routes désertes → Ok
Ville-étape du Tour de France → En cours !

Et oui Messieurs Dames, La Chaux-de-Fonds pourrait bien accueillir une arrivée d’étape de la Grande Boucle dans les années à venir. Prenez-les devant en allant parcourir les nombreux chemins serpentant entre sapins et murs en pierre, typiques des Montagnes Neuchâteloises. Un conseil, toutefois, prévoyez une cassette avec une grande amplitude. N’est pas Wout van Aert qui veut.

C’est au cœur du cluster horloger que débute cet itinéraire. Un regard sur les bâtiments aux alentours vous confirmera que cette réputation n’est pas usurpée. Parmi les nombreuses manufactures prestigieuses, veillez à admirer celle de Greubel & Forsey. Un chef d’œuvre signé Pierre Studer mêlant judicieusement bâtisse du XVIIe siècle et bâtiment ultra-moderne jaillissant du sol.

Car oui, l’architecture tient également une place centrale dans la ville du Haut. Lors de sa traversée, vous passerez à côté de maisons du Style Sapin, de la réputée Maison Blanche de Le Corbusier et vous pourrez admirer l’urbanisme en damier de la cité. Bref, en moins d’un quart d’heure vous en connaîtrez davantage sur La Tchaux qu’un Neuchâtelois du Bas, réfractaire à l’idée de passer le Tunnel de la Vue-des-Alpes !

Le premier passage punchy arrive. Une montée en direction du domaine skiable de Pouillerel vous menant jusqu’à Les Brenets en passant par Les Planchettes. Outre cette farfelue idée de placer des déterminants devant chaque nom de localité, vous remarquerez aussi qu’il ne vous faut guère plus de cinq minutes pour vous retrouver en pleine nature. Le charme jurassien dans toute sa splendeur.

Après une descente sur Les Brenets s’apparentant à une piste de bobsleigh – et sur un revêtement impeccable ! – vous repartirez en direction de Le Locle en évitant soigneusement la route principale. C’est par les hauteurs, à deux pas du Château des Monts que vous entrerez dans la Mère commune. Profitez de la traversée pour admirer son hôtel de ville à la façade resplendissante, ses récentes œuvres de street art disséminées çà et là, et remplir vos bidons à une fontaine. Ces dernières se feront rares dans les prochains kilomètres.

Direction Les Entre-deux-Monts, ses vastes domaines agricoles et ses paysages enchanteurs. C’est mal-plat, d’accord ; mais c’est beau. En bout de vallée, seul le Giratoire du Reymond vous rappellera qu’une métropole se trouve à un jet de pierre de là. Soyez sur vos gardes sur ces quelques dizaines de mètres.

Vous en avez encore sous la patte, lancez-vous dans la seconde boucle du parcours. Dans le cas contraire, prenez à gauche avant ledit giratoire pour retrouver le départ. Un détour par le Muzoo et ses fameuses loutres saura vous divertir dans l’attente de vos amis.
Revenons aux choses sérieuses : la boucle orientale. Elle vous paraîtra aisée jusqu’à Sonvilier. De là, un deuxième raidard (2,5 km à 11,2%) vous attend. De là, on ne sera plus copain. De là, vous vous souviendrez de la subtilité sémantique entre “deuxième” et “second” …
En haut, tentez d’oublier ce picotement dans vos jambes en profitant de la carte postale naturelle des lieux. Direction Les Convers : petits paradis dont le nom est connu de tous les Neuchâtelois mais dont la plupart ne s’y sont jamais aventurés. Dommage.

Virage à gauche, attention aux gravillons ! Il y en a presque toujours ici. Arrivé à Derrière-Pertuis, une vue splendide sur les montagnes et le lac vous attend. Vous cherchez une excuse pour reprendre votre souffle ? Ici, pas besoin de simuler un pépin technique en quintant sur votre transmission. Sortez simplement votre natel, regroupez vos amis et faites un magnifique selfie. Un filtre judicieusement choisi éliminera toute trace de vos efforts précédents.

Pas tout à fait reposé ? Refaites du jus dans la courte descente jusqu’à Les Vieux-Prés. Le dernier effort est là (4 km à 6,9%) avec un mur final de 400 mètres que, j’en suis sûr, vous saurez haïr. Pour me pardonner, je vous conseille un arrêt au Relai de la Vue des Alpes. Un café, un soda et une salvatrice tranche de gâteau seront une juste récompense et vous réconcilieront (peut-être) avec mes itinéraires.

Les quelques kilomètres de descente vous ramenant jusqu’à La Chaux-de-Fonds aideront à la digestion et feront un excellent décrassage. Privilégiez le chemin bordant le Mont-Cornu à la fréquentée route principale – surtout lors de la fermeture annuelle du tunnel –, puis Les Grandes-Crosettes. Ne reste plus qu’à déterminer quel restaurant aura l’honneur de vous recevoir.

Télécharger l’itinéraire

Télécharger directement le fichier GPX

Voir tous les détails techniques sur komoot

Comment ajouter un fichier gps sur votre Garmin

Galerie

Adrien-bio-1

ITINÉRAIRE CRÉÉ PAR ADRIEN THUILLARD

Neuchâtelois dans le cœur autant que dans l’accent, Adrien sillonne les routes asphaltées et les chemins caillouteux à longueur d’année. Pas du tout axé compétition, il optera plutôt pour une sortie mêlant harmonieusement rigolades, routes paisibles, paysages bucoliques et – surtout – chèvres, ânes, moutons et compagnie ! Ne vous étonnez donc pas de rencontrer beaucoup de bêtes à poil en parcourant ses itinéraires.
Il saura vous persuader que la région Jura 3 Lacs regorge de tracés valant le détour, de succulents produits du terroir et, parfois, de fontaines « féeriques » … N’hésitez pas à lui faire signe sur Instagram lors de votre passage dans les environs ; il se fera un plaisir de vous conseiller, voire de vous accompagner pour un bout de balade.

Cliquez ici pour accéder à la liste complète des itinéraires.

X