Solalex cover

Villars-Gryon en mode gravel

0

Kilomètres

0

Dénivelé

0

Heures

Distance : 22 kilomètres
Dénivelé : 830+
Durée: Entre 1 et 2 heures
Difficulté : ★★☆☆☆
Revêtement : 50 % bitume, 50% gravel
Trafic: Faible
Créé par : Etienne Jacquemet

Vacances à vélo et sorties guidées avec A Swiss With A Pulse

L’une des interrogations actuelles de la pratique du Gravel est : Est-ce que les itinéraires de Suisse Mobile à destination des Vttistes sont également utilisables en vélo de gravel (et sous quelles conditions)?

La réponse à cette question est sans appel : Il n’y a qu’à essayer ! Ainsi vais-je avoir le privilège de partager ici des itinéraires (parfois un peu modifiés) issus de traces GPS existantes de Suisse Mobile.

L’itinéraire (Modifiée de N°582 VTT de Suisse Mobile) :

Le départ a lieu à Barboleuse. Il est possible d’y accéder depuis la gare de Bex en train (arrêt Barboleuse) ou de garer sa voiture dans un parking avoisinant.

Les deux premiers kilomètres fournissent un échauffement soutenu avec une pente moyenne de 12% sur du bitume, avant de s’engager dans la forêt et le premier alpage. Au sortir de ce dernier commence une route forestière en gravel assez roulante que l’on suivra jusqu’à Taveyanne. On appréciera le paysage sur le Culan (2789m) en arrivant à cet alpage, où il est possible (recommandé ?) de faire une halte au refuge éponyme.

La montée à droite sur Les Chaux se fait sur une route en gravel. Elle est douce et régulière, profitez-en pour admirer le panorama ! Arrivé à Les Chaux, on atteint le point culminant de la balade à 1755 mètres. La descente se fait en partie sur du bitume (5 lacets) puis sur de l’herbe : attention, la pente est prononcée et les rebonds fréquents, maîtrisez votre vitesse surtout par temps humide.

On redescend ensuite sur L’Alpe des Chaux et le Refuge de Frience. Il y a aussi une buvette ouverte en été sur le petit lac où vous pouvez vous rafraîchir. L’arrêt est tentant, mais je suggère de pousser jusqu’à Solalex, sortant ainsi un peu du tracé initial de Suisse Mobile. La descente se fait en premier sur une route de montagne inégale (où les bras sont fortement mis à contribution), puis sur du Bitume, avec un raidillon au niveau de La Poreyre qui réveille les mollets. On suit après le chalet un sentier en gravel plutôt étroit, qui s’agrandit peu à peu.

La descente sur Solalex est un délice avec un grand virage avant de passer devant le Restaurant Refuge de Solalex, où une bonne planchette de charcuterie-fromage (entre autres mets de montagne) vous attend.

Pour recoller avec l’itinéraire 582 de Suisse Mobile, on suit la route de Solalex jusqu’à son croisement avec la route de l’Alpe des Chaux, que l’on remonte sur 900 mètres de long environ. En suivant les indications de Suisse Mobile, la dernière descente nous ramène sur Barboleuse et son Parking.

Cette balade est le reflet de ce qu’on peut attendre d’une sortie gravel : Il y a du dénivelé sur plusieurs types de surfaces, pareil pour la descente, plus ou moins technique, de beaux paysages et des ravitaillements fréquents. Une boucle très facile pour qui veut s’essayer à la pratique ou découvrir de nouveaux paysages, même avec peu d’entraînement. Attention toutefois aux randonneurs, fréquents, qui utilisent souvent les mêmes sentiers.

Conseils d’Etienne:

  • Pneus : 35mm  minimum, 38 mm conseillé
  • Rapport : Idéalement avec un monoplateau de 38 et une cassette 11-40
  • Eau : Fontaines fréquentes : Taveyanne, Les Chaux, Frience, Solalex
  • Se restaurer : Boulangerie Charlet, L’étable, Refuge de Taveyanne, La Boille aux Chaux, Le Refuge de Frience, Le Restaurant Refuge de Solalex, entre autres

Télécharger l’itinéraire

icone_gpx
icone_kml
bikemap_icone
howto_icone

Galerie

Etienne

ITINÉRAIRE CRÉÉ PAR ETIENNE JACQUEMET

Etienne est un passionné. Il voit le vélo comme un outil sportif de découverte sans fin. Tous les chemins sont bons pour rallier son travail, partir en vacances ou se perdre dans la nature. D’un naturel bon-vivant, un bon plat ou une bonne bière sont également des excuses pour sortir sa bicyclette. La découverte récente du bikepacking et du gravel le replonge dans ses années de scoutisme, où l’aventure (souvent à vélo) était toujours au rendez-vous. C’est d’ailleurs cette dernière discipline qu’il vous propose de découvrir. Car créer de nouveaux itinéraires et jouer les défricheurs, c’est sa nouvelle marotte. Alors munissez-vous de vos pneus de 35 (minimum) et suivez ses traces, là où le vélo de route s’arrête…

Compte Instagram: @objectif2roues